Lori Sullivan

Mme Sullivan supervise les activités opérationnelles de la Société et elle est chargée de la prestation de tous les produits et services et du maintien de l’intégrité d’OLG concernant le jeu et les normes de jeu responsable. Elle occupait précédemment le poste de vice-présidente principale, Régie, Affaires juridiques et Conformité, Contentieux et Secrétariat général, d’OLG.

En tant que gestionnaire expérimentée en matière commerciale et juridique, Mme Sullivan a négocié, structuré et géré des transactions complexes au nom d’entités publiques, privées et gouvernementales. Pendant 14 ans, elle a pratiqué le droit commercial au sein du cabinet Davies Ward Phillips & Vineberg S.E.N.C.R.L., s.r.l., où elle était associée.

Mme Sullivan détient un baccalauréat en droit de l’Université Western et un baccalauréat spécialisé en administration des affaires de l’Université Wilfrid Laurier. Elle est membre du Barreau du Haut-Canada, de l’Association du Barreau de l’Ontario et de l’Association du Barreau canadien.

David Pridmore

M. Pridmore se concentre sur l’attention accrue que porte l’entreprise à la souplesse, à l’innovation et aux partenariats. Il est directement responsable de l’application des données et de l’analytique dans l’ensemble de la Société, de l’élaboration des stratégies, de la planification stratégique et du maintien des efforts visant à créer de nouveaux partenariats stratégiques qui permettront de faire croître l’entreprise. Dans le cadre de ses fonctions, M. Pridmore s’assure qu’OLG est prête à atteindre les buts et les objectifs énoncés dans le plan stratégique de la Société.

Comptant plus de 15 années d’expérience, M. Pridmore est un gestionnaire accompli en finances et stratégie, doté d’une vaste expérience en élaboration de stratégies, évaluation financière et transactions commerciales. Il a auparavant occupé plusieurs postes à Shoppers Drug Mart / Pharmaprix et à OLG, où il a été responsable du développement des infrastructures, de la gestion des relations financières et de l’élaboration de la stratégie de modernisation du jeu en établissement.

M. Pridmore détient une maîtrise en administration des affaires de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto et un baccalauréat en administration des affaires de l’Université McMaster.

Brian Gill

M. Gill supervise tous les aspects de la gestion de l’information commerciale d’OLG et de l’utilisation de la technologie afin d’assurer des interactions fiables entre OLG, le public, les partenaires commerciaux, le gouvernement, les fournisseurs de services externes et les autres intervenants externes.

Comptant plus de 15 ans d’expérience à des postes de cadre et de dirigeant principal de l’information, M. Gill a été le fer de lance des initiatives de changement qui ont transformé des organismes par la restructuration commerciale et technologique. Avant d’entrer au service d’OLG, M. Gill a exercé les fonctions de dirigeant principal de la technologie à la Société d’administration du Régime de retraite de la province de l’Ontario. Il a auparavant occupé les postes de chef des services de technologie mondiale de BlackBerry et de dirigeant principal de l’information de la Caisse canadienne de dépôt de valeurs.

M. Gill détient un baccalauréat en sciences informatiques de l’Université de Waterloo.

Alexandra Aguzzi

Mme Aguzzi assure la direction exécutive des communications stratégiques, de la gestion des partenaires, des relations avec le gouvernement, de la participation municipal et de la responsabilité sociale.

Depuis son arrivée à OLG en 2007, Mme Aguzzi gère les relations d’OLG avec le gouvernement de l’Ontario. Elle a mis sur pied le service des Relations avec le gouvernement, qui dirige cette tâche. Son rôle s’est depuis élargi pour inclure les affaires publiques, les communications internes et externes, la gestion des enjeux, les relations avec les médias, les services en français et la responsabilité sociale.

Avant de se joindre à OLG, Mme Aguzzi a travaillé au gouvernement de l’Ontario pendant 17 ans, notamment au ministère des Finances. Elle a reçu le Prix Améthyste pour son soutien apporté aux négociations avec les Premières Nations de l’Ontario (2008). Elle a également exercé les fonctions de chef de cabinet auprès de deux sous-ministres et dirigé une équipe chargée de la supervision de la LCBO, de la CAJO et de la Commission des courses de l’Ontario.

Elle détient un baccalauréat ès arts (spécialisé) et une maîtrise en travail social de l’Université de Toronto.

Steve Williams

Steve Williams est un ancien chef du Territoire des Six Nations de la rivière Grand, la plus grande collectivité de Premières Nations du Canada. Il poursuit sa réussite en affaires à la présidence de Grand River Enterprises International, la plus importante entreprise productrice de tabac sous propriété de Premières Nations dans le monde.

M. Williams est membre du conseil d’administration de l’Ontario First Nations Limited Partnership.

M. Williams compte plus de 30 années de bénévolat auprès de conseils et de commissions nationaux et régionaux des Premières Nations, notamment d’organismes de bienfaisance et sans but lucratif locaux dans sa communauté, le Territoire des Six Nations de la rivière Grand.

Lori O’Neill

Lori O’Neill agit à titre de conseillère indépendante en matière de finances et de gouvernance auprès de plusieurs sociétés en pleine croissance. Elle siège aux conseils d’administration de Constellation Software Inc., de Sierra Wireless Inc., de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et du collège Ashbury. Mme O’Neill détient les titres FCPA et FCA et compte plus de 24 années d’expérience dans un cabinet comptable à l’échelle mondiale.

Elle a auparavant siégé au conseil d’administration d’une société d’État fédérale, d’une société de technologie inscrite auprès de la SEC, de quelques sociétés technologiques privées et de Startup Canada et au comité exécutif de la Section d’Ottawa de l’Institut des administrateurs de sociétés.

Mme O’Neill détient le titre IAS.A, le titre de comptable professionnelle agréée (CPA) aux États-Unis et un baccalauréat en commerce de l’Université Carleton.

OLG réémet un appel de présélection portant sur le regroupement de zones de jeu de la région d’Ottawa

OLG a réémis un appel de présélection portant sur le regroupement de zones de jeu de la région d’Ottawa sur le site Web d’approvisionnement MERXMC.

OLG avait initialement émis un appel de présélection portant sur le regroupement de zones de jeu de la région d’Ottawa en novembre 2012. Cet appel de présélection avait été annulé en décembre 2015 parce qu’OLG et le propriétaire n’étaient pas parvenus à conclure un bail pour le seul établissement de jeu du regroupement, la salle de machines à sous OLG à Rideau Carleton Raceway. Un bail signé portant sur l’établissement de jeu est requis pour qu’OLG enclenche le processus d’approvisionnement en vue de sélectionner un fournisseur de services pour le regroupement, étant donné que la relocalisation n’est pas possible pour le moment. OLG et le propriétaire ont maintenant signé un bail pour l’établissement et OLG réémet l’appel de présélection portant sur le regroupement.

La réémission de l’appel de présélection permettra à OLG de sélectionner les soumissionnaires éventuels admissibles à recevoir les documents liés à la demande de propositions. Les organismes qui répondent à l’appel de présélection doivent fournir de l’information sur leur expérience dans des domaines comme le jeu et l’aménagement immobilier.

Parmi les soumissions liées à la demande de propositions, OLG sélectionnera un fournisseur de services qui prendra en charge certaines activités courantes de l’établissement de jeu à Rideau Carleton Raceway.

L’appel de présélection clôturera le 4 août 2016. OLG commencera le processus de demande de propositions portant sur le regroupement de zones de jeu de la région d’Ottawa dans les mois qui viennent.

Lire le texte complet de l’annonce.

Belleville aura droit à un nouvel établissement de jeu

OLG et le gouvernement de l’Ontario ont approuvé la demande de l’Ontario Gaming East Limited Partnership, soit le fournisseur de service du regroupement de zones de jeu de l’Est, d’entamer la construction d’un nouvel établissement de jeu dans la ville de Belleville. L’OGELP a soumis une analyse de rentabilité pour le nouvel établissement et le ministre des Finances a approuvé le projet de façon définitive le 11 décembre 2015. Le nouvel établissement de jeu portera le nom de Shorelines Casino Belleville et devrait être ouvert au public d’ici le printemps 2017.  La cérémonie d’inauguration a eu lieu à l’emplacement du nouvel établissement au 380, boulevard Bell, à Belleville, le 27 avril 2016.

CONFLIT DE TRAVAIL À LA SALLE DE MACHINES À SOUS À RIDEAU CARLETON RACEWAY

TORONTO, ONTARIO – Le syndicat qui représente le personnel de la salle de jeu à la salle de machines à sous à Rideau Carleton Raceway est en conflit de travail avec OLG depuis le 16 décembre 2015, soit depuis plus de 120 jours.

Le 14 avril 2016, OLG a déposé sa meilleure offre finale aux employés, soumise au vote, dans le but de résoudre les questions en litige et que les employés retournent au travail. Les employés de la salle de jeu ont rejeté l’offre.

OLG a offert des augmentations de salaire équitables et raisonnables, conformes aux directives du gouvernement relatives aux négociations collectives.

Le syndicat demandait des augmentations de près de 20 pour cent réparties sur cinq ans.

OLG offre des salaires et des avantages concurrentiels à ses employés. Le salaire moyen pour l’unité de négociation à la salle de machines à sous à Rideau est de 17,32 $, et certains employés peuvent recevoir des pourboires.

De plus, les employés profitent d’un régime complet d’assurance maladie, d’assurance dentaire et d’assurance-vie, sans franchise et comprenant des éléments comme les lunettes, la massothérapie et la physiothérapie.

OLG a réitéré que les employés conserveraient leur régime de retraite actuel jusqu’à ce qu’un nouveau fournisseur de services commence à exploiter la salle de machines à sous à Rideau Carleton Raceway au nom de la Société.

Pour assurer que les employés d’OLG continuent de bénéficier d’un régime de retraite après leur transfert au nouveau fournisseur de services, ce dernier aura l’obligation contractuelle d’offrir aux employés un régime de retraite agréé dès le premier jour de la prise en charge de l’exploitation de la salle de machines à sous à Rideau Carleton Raceway.

OLG décide actuellement de la façon dont elle procédera compte tenu de ce résultat. En attendant, la salle de machines à sous à Rideau Carleton Raceway demeurera accessible à ses clients.

OLG est l’organisme du gouvernement de l’Ontario qui fournit des activités de jeu d’une manière socialement responsable. OLG exploite et gère des établissements de jeu, la vente de jeux de loterie dans la province, le jeu en ligne à PlayOLG et la prestation du bingo et d’autres produits de jeu électronique aux centres de jeu de bienfaisance dans la province, et dirige l’intégration des courses de chevaux à la stratégie de jeu provinciale. Depuis 1975, OLG a versé près de 42 milliards de dollars à la Province et à la population de l’Ontario. Ces paiements à la Province soutiennent le fonctionnement des hôpitaux, le sport amateur par l’entremise du programme Quest for Gold, les organismes de bienfaisance locaux et provinciaux et la prévention, le traitement et la recherche liés au jeu problématique.

Tout pour ici – Tous les profits d’OLG sont investis en Ontario
olg.ca
Suivez-nous sur Twitter @OLGtoday

JouezSense.ca
Dépasser ses limites, ce n’est plus du jeu.
Suivez-nous sur Twitter @PlaySmartOLG

LA LIGNE ONTARIENNE D’AIDE SUR LE JEU PROBLÉMATIQUE 1-888-230-3505
Available in English

INFORMATION :
RELATIONS AVEC LES MÉDIAS, OLG
1-888-946-6716

OLG Administre le Financement Destiné au Secteur des Courses de Chevaux

À compter d’aujourd’hui, OLG assumera l’administration des accords de paiement de transfert que le gouvernement de l’Ontario a conclu avec les hippodromes de la province. Les accords de paiement de transfert soutiennent le secteur en finançant les bourses et les coûts opérationnels des hippodromes qui présentent des courses en direct.

La collaboration continue entre le gouvernement de l’Ontario, OLG et le secteur des courses de chevaux permet de jeter les bases de la réussite, pilotée de manière proactive par le secteur. En assumant l’administration des accords de paiement de transfert, OLG distribuera quelque 93 millions de dollars en fonds gouvernementaux aux hippodromes de l’Ontario pour soutenir près de 950 dates de courses en 2016-2017.

Dans le budget 2016 de l’Ontario, le gouvernement a annoncé une prolongation de deux ans des accords de paiement de transfert, connus auparavant sous le nom Programme de financement du partenariat pour l’industrie des courses de chevaux, en vue de fournir au secteur un soutien correspondant aux niveaux actuels jusqu’en mars 2021. La prolongation donne confiance au secteur de faire des investissements et de prendre des décisions commerciales pour les prochaines années.

OLG continue de collaborer avec le secteur en vue de soumettre au gouvernement des options pour une entente de financement à long terme.

OLG lance également à OLG.ca une nouvelle page qui contient de l’information et des mises à jour sur l’intégration des courses de chevaux. Le nouveau secteur d’activité Courses de chevaux à OLG fournit des ressources additionnelles permettant de poursuivre l’intégration en partenariat avec le secteur et le gouvernement.

Les courses de chevaux sont vitales pour les collectivités rurales. Le secteur procure des emplois à des milliers de personnes dans la province et constitue une part importante de l’héritage de l’Ontario.

OLG inclut les casinos de Niagara dans la modernisation

OLG a l’intention d’ajouter les deux casinos de Niagara — Fallsview Casino Resort et Casino Niagara — à son processus d’approvisionnement en lien avec la modernisation.

L’inclusion des casinos de Niagara dans le processus d’approvisionnement assurera une meilleure cohérence du marché du jeu de l’Ontario et optimisera les retombées de la modernisation pour la population de la province de l’Ontario.

En vue d’inclure les deux casinos de Niagara dans la modernisation, OLG a avisé leur exploitant — Falls Management Group LP, agissant par l’entremise de sa commanditée, Falls Management Company (collectivement FMC) — qu’elle ne reconduira pas l’actuel accord d’exploitation au-delà de sa durée de validité initiale, qui prend fin le 10 juin 2019. Il s’agit d’une option d’OLG en vertu de l’accord en vigueur.

OLG estime qu’il faudra jusqu’à trois ans pour sélectionner un fournisseur de services pour le regroupement de zones de jeu de Niagara et signer un nouveau contrat d’exploitation. OLG annonce maintenant son intention d’inclure les casinos de Niagara dans la modernisation pour s’assurer que la sélection d’un fournisseur de services soit synchronisée avec la fin du la durée de validité initiale de l’actuel contrat d’exploitation conclu avec FMC.

OLG prévoit émettre un appel de présélection portant sur le regroupement de zones de jeu de Niagara à l’été 2016.

Lire le texte complet de l’annonce..

OLG émet une demande de propositions portant sur le regroupement de zones de jeu de la région du Grand Toronto

OLG poursuit son processus d’approvisionnement portant sur les établissements de jeu en émettant une demande de propositions à l’intention des soumissionnaires qualifiés qui ont été sélectionnés pour soumissionner sur le regroupement de zones de jeu de la région du Grand Toronto.

La demande de propositions permettra à OLG de sélectionner un fournisseur de services qui assumera certaines activités de jeu courantes dans les deux établissements de jeu du regroupement de zones de jeu — la salle de machines à sous OLG à Woodbine Racetrack et la salle de machines à sous OLG à Ajax Downs. Par ailleurs, OLG poursuit ses discussions avec la Première Nation des Mississaugas de l’île Scugog portant sur l’inclusion possible de Great Blue Heron Casino dans le regroupement de zones de jeu de la région du Grand Toronto. Des projets d’entente ont été élaborés et seront soumis en vue d’obtenir les autorisations nécessaires au gouvernement provincial, au conseil d’administration d’OLG et à d’autres intervenants au besoin. Si l’inclusion s’applique, OLG fournira de plus amples renseignements aux soumissionnaires pendant le processus de demande de propositions.

La demande de propositions portant sur la région du Grand Toronto fait suite à la sélection d’un fournisseur de services pour le regroupement de zones de jeu de l’Est et l’émission de demandes de propositions portant sur les regroupements de zones de jeu du Nord et du Sud‑Ouest.

Pour OLG, l’intégrité du processus d’approvisionnement est de la plus haute importance. L’approvisionnement public implique de l’information délicate sur le plan commercial. Par conséquent, les détails des documents liés à la demande de proposition et le nom des soumissionnaires présélectionnés ne seront pas rendus publics pendant le déroulement du processus. De plus, il n’y aura pas d’autre communication concernant la demande de propositions portant sur le regroupement de zones de jeu tant que le fournisseur de services n’aura pas été annoncé. OLG prévoit annoncer le fournisseur de services sélectionné vers la fin de l’été 2017.

Lire le texte complet de l’annonce.

OLG LANCE UN JEU SUR LE THÈME DES COURSES DE CHEVAUX À PLAYOLG.CA

La Société des loteries et des jeux de l’Ontario (OLG) lance Fire Horse, nouveau produit électrisant sur le thème des chevaux, à PlayOLG.ca. Le jeu de machines à sous en ligne est le premier du genre à être proposé dans une nouvelle section du site Web consacrée aux courses de chevaux. Cette section comprend de l’information sur le secteur des courses de chevaux et un lien permettant de miser en ligne sur les courses de chevaux.

« Le lancement de Fire Horse est la plus récente mesure que prend OLG en partenariat avec le secteur des courses de chevaux et le gouvernement de l’Ontario pour intégrer les courses de chevaux à la stratégie de jeu provinciale », a indiqué Cal Bricker, vice-président principal, Courses de chevaux, à OLG. « Elle constitue un progrès en matière d’intégration en utilisant une nouvelle plateforme de jeu pour renforcer la sensibilisation au secteur tout en témoignant encore une fois du soutien d’OLG pour les courses de chevaux en Ontario. »

Fire Horse est accessible aux personnes inscrites sur le site de jeu en ligne d’OLG, PlayOLG.ca. Il a été développé en consultation avec le secteur des courses de chevaux et est le premier produit sur le thème des chevaux lancé par OLG. D’autres produits sur le thème des chevaux devraient être lancés dans l’avenir.

Les courses de chevaux sont vitales pour les collectivités rurales. Le secteur procure des emplois à des milliers de personnes dans la province et constitue une part importante du riche héritage de notre province. En intégrant les courses de chevaux au jeu, OLG aide à créer un secteur viable dans la province pour les générations à venir.ités rurales. Le secteur procure des emplois à des milliers de personnes dans la province et constitue une part importante du riche héritage de notre province. En intégrant les courses de chevaux au jeu, OLG aide à créer un secteur viable dans la province pour les générations à venir.

OLG émet des demandes de propositions portant sur les regroupements de zones de jeu du Nord et du Sud-Ouest

OLG poursuit son processus d’approvisionnement portant sur les établissements de jeu en émettant des demandes de propositions à l’intention des soumissionnaires qualifiés qui ont été sélectionnés pour soumissionner sur les regroupements de zones de jeu du Nord et du Sud-Ouest.

Les demandes de propositions permettront à OLG de sélectionner un fournisseur de services qui assumera certaines activités de jeu courantes dans chaque regroupement de zones de jeu.

Le regroupement de zones de jeu du Nord comprend cinq zones de jeu. Trois de ces zones de jeu sont desservies par des établissements de jeu d’OLG : le casino OLG à Thunder Bay, la salle de machines à sous OLG à Sudbury Downs et le casino OLG à Sault Ste. Marie. Chacune des deux autres zones de jeu constitue un emplacement possible pour un nouvel établissement de jeu, soit un à North Bay et un autre dans la région de Kenora.

Le regroupement de zones de jeu du Sud-Ouest comprend six zones de jeu, chacune desservie par un établissement de jeu OLG :

  • Salle de machines à sous OLG à Western Fair District
  • Salle de machines à sous OLG à Clinton Raceway
  • Salle de machines à sous OLG à Dresden Raceway
  • Salle de machines à sous OLG à Hanover Raceway
  • Salle de machines à sous OLG à Woodstock Raceway
  • Casino OLG à Point Edward

Pour OLG, l’intégrité du processus d’approvisionnement est de la plus haute importance. L’approvisionnement public implique de l’information délicate sur le plan commercial. Par conséquent, les détails des documents liés à la demande de proposition et le nom des soumissionnaires présélectionnés ne seront pas rendus publics pendant le déroulement du processus. Il n’y aura pas d’autre communication concernant la demande de propositions portant sur les regroupements de zones de jeu tant que les fournisseurs de services n’auront pas été annoncés.

OLG prévoit annoncer les fournisseurs de services sélectionnés au début de 2017.

Lire le texte complet del’annonce.

 

Vers un avenir durable pour le secteur des courses de chevaux

Au cours des huit derniers mois, le gouvernement, OLG et l’OHRIA ont travaillé de près sur des enjeux clés de l’intégration des courses de chevaux.

Toutes les parties dialoguent avec le secteur sur des enjeux d’intérêt mutuel. Ces discussions ont permis d’accomplir beaucoup de travail. OLG, qui rencontre régulièrement le secteur, définit la place des courses de chevaux dans le cadre de la modernisation et jette les bases de la réussite du secteur.

OLG compte une nouvelle division, Courses de chevaux, dirigée par un nouveau vice‑président principal. Cette division élabore une stratégie de commercialisation comarquée et prépare le lancement de produits sur le thème des chevaux par ses canaux de ventes de loterie et sur Internet. OLG a également signé des baux avec presque tous les hippodromes de l’Ontario qui accueillent un établissement de jeu.

De plus, la fusion réglementaire de la Commission des courses de l’Ontario et de la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario progresse, et le plan quinquennal de partenariat des courses de chevaux du gouvernement continue de soutenir le secteur.

La prochaine étape portera sur l’élaboration d’un modèle financier qui établira un cadre de financement à long terme. Il s’agira notamment d’explorer des options qui contribueront à établir la confiance économique de manière transparente et responsable, au-delà de 2019.

Le gouvernement a demandé à OLG de soumettre des recommandations sur cette question d’ici la fin de l’année. Cal Bricker, vice-président principal, Courses de chevaux, à OLG dirige une discussion collaborative avec le secteur à ce propos.

Les courses de chevaux sont vitales pour les collectivités rurales de l’Ontario et constituent une part importante du riche héritage de notre province. La collaboration constante entre OLG, le secteur des courses de chevaux et le gouvernement de l’Ontario aidera à créer un secteur viable dans la province pour les générations à venir.

24 septembre 2015 – Sollicitation téléphonique non autorisée

OLG avise les membres de Récompenses du Cercle des gagnants d’une sollicitation téléphonique non autorisée au cours de laquelle on prétend fournir des points Récompenses supplémentaires. Les gens sont invités à composer un numéro de téléphone pour en savoir plus, et c’est alors qu’on leur demande des renseignements concernant leur carte de crédit.

OLG ne procède à aucune sollicitation du genre, et tout membre de Récompenses du Cercle des gagnants qui reçoit un tel appel devrait signaler l’incident à la police en téléphonant au CENTRE ANTIFRAUDE DU CANADA (anciennement PHONEBUSTERS) au 1-888-495-8501 ou en communiquant en ligne à http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca

Le programme Récompenses du Cercle des gagnants ne demande jamais d’information liée à une carte de crédit par téléphone, et un membre gagnant doit se rendre en personne à l’un de nos 22 établissements de jeu pour réclamer un prix. De plus, notre personnel s’identifie toujours en disant qu’il appelle au nom du programme Récompenses du Cercle des gagnants et en mentionnant le nom de l’établissement de jeu en question.

Conformément à sa Politique de confidentialité, OLG ne vend pas les renseignements personnels qu’elle recueille auprès de ses clients et applique intégralement les dispositions provinciales en matière de protection de la vie privée.

Des relations solides pour soutenir l’intégration des courses de chevaux

OLG et le secteur des courses de chevaux continuent de collaborer à l’intégration des courses de chevaux à la stratégie de jeu provinciale. Depuis plusieurs mois, des efforts sont faits en vue d’établir des relations solides avec le secteur et de jeter les bases de la réussite.

Profitant de la dynamique déjà installée, Cal Bricker, nouveau vice-président principal, Courses de chevaux a rencontré Sue Leslie, présidente de l’Ontario Horse Racing Industry Association (OHRIA) le lundi 31 août. Pendant une heure, les deux dirigeants ont partagé de l’information et échangé sur l’importance de faire progresser l’intégration.

« La perspective, la compréhension et la connaissance que possède Sue par rapport au secteur me seront précieuses dans l’exercice de mes fonctions », a indiqué Carl Bricker. « Je compte tout apprendre sur les forces et les caractéristiques uniques du secteur des courses de chevaux de l’Ontario en visitant des collectivités dans la province et en rencontrant le plus grand nombre possible de membres du secteur. »

Alors que la rencontre a été l’occasion d’un premier contact pour les deux dirigeants, l’attention s’est rapidement portée sur la nécessité de réaliser des progrès constants au chapitre de l’intégration et des communications avec le secteur.

« Cal a développé une forte intuition et une grande expérience de direction en travaillant avec des secteurs soutenus par des organismes constitués de membres comme l’OHRIA », a indiqué Sue Leslie. « Je suis certaine que le président et chef de la direction d’OLG, Stephen Rigby, a recruté un dirigeant ouvert à la collaboration avec le secteur afin de nous aider à emprunter la voie de la réussite à long terme. Je suis impatiente de collaborer de près avec lui. »

Cal Bricker et Sue Leslie sont membres du comité exécutif du secteur, groupe formé de dirigeants d’OLG et du secteur qui se réunissent aux deux semaines en vue d’assurer une direction et un encadrement déterminants en ce qui a trait aux nombreux aspects touchés par l’intégration. Le comité est présidé par Stephen Rigby et comprend Sue Leslie, Cal Bricker, Michael Keegan (OLG), Jean Major (CAJO), John Snobelen (Ontario Horse Racing), Jim Lawson (Woodbine Entertainment Group) et Hugh Mitchell (Western Fair District – membre de l’Ontario Standardbred Alliance). Le comité exécutif du secteur soutient le travail du gouvernement de l’Ontario et des organismes de la Couronne visant à favoriser le développement du secteur et à augmenter la clientèle des courses de chevaux.

Cal Bricker, qui est entré dans ses nouvelles fonctions à OLG le 1er septembre, consacrera ses premières semaines à la Société à se familiariser avec l’engagement d’OLG avec le secteur des courses de chevaux et les progrès réalisés avec l’intégration.

Cal Bricker visitera les hippodromes en priorité. Le 2 septembre, il assistera à Canadian Millions Sales Stakes Day, commandité par OLG, à Woodbine Racetrack en compagnie de Stephen Rigby et Philip Olsson, président du conseil d’administration d’OLG. La commandite d’OLG et la présence à des événements du secteur sont une preuve tangible de l’engagement de la Société à l’égard de la viabilité des courses de chevaux dans la province.

Au cours des prochaines semaines, Cal Bricker visitera les hippodromes de la province pour observer directement le rôle essentiel qu’ils jouent dans le soutien des collectivités florissantes de l’Ontario.

OLG a recruté Cal Bricker au poste de vice-président principal, Courses de chevaux

OLG a recruté Cal Bricker au poste de vice-président principal, Courses de chevaux.

S’appuyant sur le travail accompli depuis plusieurs mois, M. Bricker assurera un leadership dévoué alors qu’OLG poursuit l’intégration des courses de chevaux à la stratégie de jeu provinciale.

Il consolidera les efforts d’OLG visant à soutenir l’autogestion du secteur en mettant l’accent sur l’élaboration continue de partenariats de travail solides avec le secteur des courses de chevaux, le gouvernement et les organismes de réglementation.

M. Bricker a l’expérience des environnements commerciaux complexes qui produisent des revenus tout en protégeant l’intérêt public. Ses antécédents en matière d’établissement de partenariats entre diverses parties prenantes aux intérêts multiples seront à l’avantage d’OLG, qui s’emploie à créer les conditions propices à la viabilité du secteur de courses de chevaux en Ontario.

Le recrutement d’un vice-président principal, Courses de chevaux témoigne de l’importance prioritaire qu’OLG accorde à l’intégration des courses de chevaux alors qu’elle poursuit sa modernisation. M. Bricker entrera en fonction à OLG le 1er septembre 2015.

Fusion en cours de la CCO et de la CAJO

L’approbation du gouvernement de procéder à la fusion réglementaire de la Commission des courses de l’Ontario (CCO) et de la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO), annoncée pour la première fois au printemps, a maintenant été accordée. Par conséquent, plusieurs changements se produiront à partir d’aujourd’hui à la Commission des courses de l’Ontario.


Pour prendre connaissance de l’avis complet au secteur des courses de chevaux, cliquer ici.

156e course annuelle Queen’s Plate

Juillet est l’un des mois les plus excitants pour les courses de chevaux en Ontario. Cette année, l’été prendra un départ de grande classe avec la 156th course annuelle Queen’s Plate, qui aura lieu le 5 juillet à Woodbine Racetrack.

La course Queen’s Plate est la course de pur-sang la plus importante du Canada et la plus ancienne du genre au pays. Elle est la première course du championnat Triple Couronne canadien, et attire des amateurs, des gens du secteur et certains des plus jolis chapeaux de l’Amérique du Nord.

Soyez témoin de l’apparat et de l’effervescence qui entourent l’une des courses les plus importantes de la saison! OLG est fière d’appuyer Woodbine Entertainment Group, Woodbine Racetrack et tous ceux qui participent à Queen’s Plate.

Message au secteur des courses de chevaux de l’Ontario

Pour la première fois, des représentants du secteur des courses de chevaux, du gouvernement de l’Ontario et des organismes de la Couronne unissent leurs forces pour soutenir la viabilité du secteur.

Par suite de la directive gouvernementale annoncée en octobre 2013, la Société des loteries et des jeux de l’Ontario (OLG) et l’Ontario Horse Racing Industry Association (OHRIA) collaborent avec la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO), la Commission des courses de l’Ontario et le secteur des courses de chevaux en général à un certain nombre d’initiatives qui favoriseront le développement du secteur et l’augmentation de la clientèle des courses de chevaux. Le gouvernement, OLG et l’OHRIA ont réitéré leur appui à l’intégration à l’occasion d’une rencontre en février 2015.

L’objectif global de l’intégration est de jeter les bases de la viabilité du secteur des courses de chevaux en Ontario, mais la réalisation de cet objectif prendra du temps et exigera un travail considérable. Depuis plusieurs mois, OLG et l’OHRIA travaillent avec le gouvernement à poser les jalons de la réussite.

Grâce à cet effort commun, une structure de comité a été établie pour orienter les nombreux aspects touchés par l’intégration. Formé de hauts représentants d’OLG et du secteur, le comité exécutif du secteur des courses de chevaux assure une direction et un encadrement déterminants en :

  • Établissant un modèle d’affaires pour l’intégration, axé sur la stabilité;
  • Établissant un cadre de financement approprié en vue d’assurer la viabilité à long terme;
  • Soumettant des avis au gouvernement et appuyant les modifications législatives futures;
  • Établissant des partenariats avec le secteur afin d’optimiser la marque et de sensibiliser le public aux courses de chevaux;
  • Examinant et évaluant de nouveaux produits sur le thème des courses de chevaux.

Le comité exécutif du secteur se réunit aux deux semaines. Siègent également au comité : Preet Dhindsa (OLG), Richard Carson (OLG), Michael Keegan (OLG), Tina MacMillan (OLG), Jean Major (CAJO), John Snobelen (Ontario Horse Racing), Steven Lehman (Commission des courses de l’Ontario), Jim Lawson (Woodbine Entertainment Group) et Hugh Mitchell (Western Fair District).

Notre comité s’appuie sur le travail d’autres groupes, notamment le comité de gouvernance intérimaire (CGI). Sous la présidence de John Snobelen, le CGI élabore des options visant à améliorer l’autogestion du secteur et établit la capacité nécessaire à la formation de partenariats efficaces avec OLG. Pour consulter une récente mise à jour de M. Snobelen, cliquez ici.

L’un des objectifs de notre comité consiste à amorcer une communication régulière avec les membres de l’OHRIA et le public sur les progrès réalisés avec l’intégration, de manière à développer un discours visant à accroître la confiance dans l’avenir à long terme des courses de chevaux. Nous travaillons ensemble à plusieurs initiatives, dont nous parlerons davantage dans les prochaines semaines.

Cordialement,

Stephen Rigby, président et chef de la direction, OLG et président du comité exécutif du secteur des courses de chevaux
Sue Leslie, présidente et présidente du conseil, OHRIA et membre du comité exécutif du secteur des courses de chevaux

 

Formation du comité de gouvernance du secteur

En appui à l’intégration des courses de chevaux, OLG a collaboré avec le gouvernement et le secteur à l’établissement d’une structure de comité qui consolidera ses relations avec le secteur et jettera les bases du succès de l’intégration.

Un élément clé de l’intégration des courses de chevaux est la création d’une nouvelle structure de gouvernance pour le secteur des courses de chevaux. Le comité de gouvernance intérimaire a été formé en vue de solliciter le point de vue du secteur sur les activités d’intégration et de soumettre des avis au gouvernement de l’Ontario et à ses organismes. Le comité est dirigé par un président indépendant, appuyé de représentants d’OLG et du secteur des courses de chevaux.

Le comité communiquera des mises à jour sur l’intégration au public et au secteur sur le site Web de Ontario Horse Racing. Lisez la première mise à jour présentée par John Snobelen, président du comité de gouvernance intérimaire.

Les courses de chevaux dans le budget de l’Ontario 2015

OLG poursuit l’intégration des courses de chevaux dans le cadre de sa modernisation. Cela signifie que nous nous concentrons davantage sur le volet courses de chevaux dans la stratégie provinciale du jeu en vue d’assurer un avenir solide à ce secteur en Ontario.

Dans le Budget de l’Ontario 2015, le gouvernement se dit « déterminé à réaligner stratégiquement la réglementation, la prise de décisions arbitrales et le financement relativement aux courses de chevaux dans la province au sein du gouvernement et des organismes. » Pour y arriver, le gouvernement proposera d’apporter des modifications à certaines lois qui, si elles sont adoptées, « intégreront le soutien de l’industrie des courses de chevaux dans la province au mandat de la Société des loteries et des jeux de l’Ontario et transféreront les responsabilités réglementaires de la province pour les courses de chevaux à la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario. »

Le budget mentionne également : « Il est important pour la viabilité à long terme de l’industrie de renforcer la collaboration entre l’industrie et le gouvernement, de manière à reconnaître son rôle dans l’Ontario rural et urbain. »

 

 

 

LANCEMENT PROVINCIAL DE PlayOLG

OLG annonce aujourd’hui le lancement provincial de son site de jeu en ligne à PlayOLG.ca.

Après une période d’essai réussie auprès de membres admissibles du programme Récompenses du Cercle des gagnants d’OLG, PlayOLG est maintenant en ligne et accessible aux Ontariens d’âge légal. Les joueurs admissibles de la province peuvent maintenant ouvrir un compte, jouer à des jeux et vivre pleinement l’expérience PlayOLG.With the launch of PlayOLG, Ontario joins British Columbia, Manitoba, Quebec and all of the Atlantic Provinces in offering online gaming. Currently, approximately 500,000 Ontarians spend an estimated $400 – $500 million annually on grey market sites that are not regulated in Ontario.

Avec le lancement de PlayOLG, OLG se joint à la Colombie-Britannique, au Manitoba, au Québec et à toutes les provinces de l’Atlantique pour offrir du jeu en ligne. À l’heure actuelle, approximativement 500 000 Ontariens dépensent un montant estimé entre 400 et 500 millions de dollars chaque année sur des sites de jeu du marché gris qui ne sont pas réglementés en Ontario.

« Nous sommes ravis de lancer PlayOLG, ce qui marque une étape importante dans la modernisation du jeu en Ontario », a indiqué John Wisternoff, vice-président, Jeu en ligne, à OLG. « Aux Ontariens qui aiment le suspense du jeu, PlayOLG propose une solution de rechange sûre et réglementé aux sites Web du marché gris. »

PlayOLG contient un large éventail de jeux interactifs de type casino, notamment des jeux de machine à sous et des jeux sur table comme le blackjack, le baccara, le poker solo et la roulette, et permet d’acheter des billets de loterie de LOTTO 6/49 et de LOTTO MAX, et de jouer à ENCORE.

En plus de proposer aux joueurs ce qu’il y a de plus récent en jeux et divertissements en ligne, PlayOLG compte sur une équipe de service à la clientèle spécialisée ici-même en Ontario.

Avec le lancement de PlayOLG comme nouveau secteur d’activité, OLG fournira plus d’argent au gouvernement de l’Ontario pour les hôpitaux, les infrastructures communautaires et les autres services prioritaires de l’État.

Jeu responsable d’OLG

Après avoir mené de vastes consultations auprès de différents intervenants, chercheurs et spécialistes des dépendances, PlayOLG a intégré des outils de jeu responsable (JR) qui s’appuient sur les pratiques exemplaires au Canada et dans le monde.

Le programme JR d’OLG continue d’obtenir une reconnaissance internationale. La World Lottery Association (WLA) a récemment attribué à OLG le prix Ce prix reconnaît l’excellence en matière de jeu responsable parmi plus de 140 organismes membres du monde entier.

« Les mesures de protection liées au JR de PlayOLG sont comparables aux ceintures de sécurité et aux coussins gonflables installés dans les véhicules », a expliqué Paul Pellizzari, directeur administratif, Responsabilité sociale. « La fonction RG est axée sur la prévention et l’atténuation, et sensibilise les joueurs aux habitudes de jeu saines et aux façons d’obtenir de l’aide et du soutien pour ceux qui éprouvent des problèmes de jeu. »

Caractéristiques du JR de PlayOLG:

  • Absence de jeu anonyme
  • Inscription comprenant la vérification de l’âge et de l’identité
  • Limites de dépôt hebdomadaire obligatoires
  • Limites de pertes aux jeux de casino
  • Limites de temps pour les jeux de casino
  • Limites d’achat de billets de loterie
  • Messages personnalisés sur le JR en fonction des niveaux d’activité
  • Délai de réflexion de sept jours avant l’augmentation des limites
  • Auto-évaluation et profils de risque des joueurs
  • Périodes de pause pour le jeu sur PlayOLG (un jour à trois mois)
  • Autoexclusion
  • Accessibilité à l’historique complet du compte pour tous les joueursFull account history available to every player
  • Conseils pour les parents au sujet de la protection du mot de passe et de la façon de surveiller l’accès à Internet et son utilisation par leurs enfants

 

 

OLG ANNONCE LA NOMINATION DU NOUVEAU PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION

La Société des loteries et des jeux de l’Ontario (OLG) a annoncé aujourd’hui la nomination de Stephen Rigby au poste de président et chef de la direction. M. Rigby entrera en fonction le 5 janvier 2015.

« Stephen Rigby a été choisi en raison de sa compétence et de son expérience en direction du changement organisationnel », a expliqué Philip Olsson, président du conseil d’administration d’OLG. « Le conseil est persuadé que M. Rigby possède l’expérience idéale pour occuper le poste et qu’il poursuivra l’application du plan de renouvellement d’OLG. Sous sa direction, OLG gardera le cap sur le jeu responsable tout en bâtissant un secteur de loterie, du jeu, du jeu de bienfaisance et du jeu en ligne vigoureux. »

M. Rigby a dirigé des transformations importantes alors qu’il était président de l’Agence des services frontaliers du Canada et sous-ministre délégué au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. Plus récemment, il a été le conseiller à la sécurité nationale auprès du premier ministre du Canada.

À titre de nouveau président et chef de la direction d’OLG, Stephen Rigby dirigera un organisme épaulé par 7 000 employés dans la province. OLG est responsable de 24 établissements de jeu et de la vente de produits de loterie à environ 9 800 points de vente. À quelque 2 milliards de dollars annuellement, OLG est la plus importante source de revenus non fiscaux du gouvernement de l’Ontario. La modernisation aidera OLG à procurer plus de financement à l’Ontario pour les soins de santé et l’éducation. M. Rigby dirigera aussi OLG au moment où elle intègre les courses de chevaux à la stratégie provinciale sur le jeu afin de consolider l’engagement du gouvernement de l’Ontario de veiller à la durabilité du secteur.

« Je suis impatient d’occuper mes fonctions auprès du conseil et de l’équipe de gestion d’OLG à ce stade critique de la transition d’OLG », a indiqué Stephen Rigby. « Je contribuerai avant tout à faire en sorte qu’OLG offre à ses clients la meilleure expérience de loterie et de jeu possible au bénéfice de la population et de la Province de l’Ontario. »

OLG relève du ministre des Finances de l’Ontario par l’entremise de son conseil d’administration. Charles Sousa, ministre des Finances, a déclaré : « Ce sera pour moi un plaisir de travailler avec M. Rigby alors qu’il conduira OLG dans sa modernisation soutenue destinée à accroître son apport au soutien des programmes prioritaires pour les Ontariens, notamment les soins de santé et l’éducation, tout en faisant la promotion d’un secteur des courses de chevaux durable. »

 

OLG REÇOIT UN PRIX INTERNATIONAL POUR LE JEU RESPONSABLE

La Société des loteries et des jeux de l’Ontario (OLG) a annoncé aujourd’hui qu’elle a reçu le prix 2014 Best Overall Responsible Gambling (RG) Program attribué au meilleur programme de jeu responsable par la World Lottery Association (WLA).

La WLA a annoncé le prix pendant son assemblée générale bisannuelle le mercredi 5 novembre 2014 à Rome, Italie. Attribué aux deux ans, le prix reconnaît l’excellence en matière de jeu responsable et récompense l’organisme de jeu et de loterie qui applique le meilleur programme parmi plus de 140 organismes membres du monde entier. L’admissibilité au premier prix est limitée aux exploitants ayant obtenu l’accréditation de niveau 4 de la WLA, le plus haut niveau possible.

« Au cours des neuf dernières années, OLG a collaboré avec des spécialistes en jeu problématique à l’élaboration d’un programme JR efficace », a indiqué Tom Marinelli, président et chef de la direction intérimaire, OLG. « Nous sommes fiers de la norme que nous appliquons en matière de jeu responsable et de la reconnaissance que notre programme continue de recevoir. Même si nous avons fait des pas de géant, nous ne cesserons jamais d’apporter des améliorations fondées sur la recherche externe et les attentes de nos clients. »

Tirant parti de sa collaboration avec des spécialistes du jeu problématique et des chercheurs de pointe, a élaboré un programme JR qui, à la grandeur de l’entreprise, procure aux joueurs de l’information qui les aide à prendre des décisions éclairées. Grâce à une formation complète du personnel, une technologie novatrice et la collaboration avec des organismes communautaires, OLG fournit une passerelle vers des services de soutien efficaces.

En plus de cette reconnaissance de la WLA, les 19 établissements de jeu d’OLG avaient tous reçu en mars 2014 l’accréditation JR Vérifié, le programme d’accréditation le plus rigoureux du monde en matière de jeu responsable.

Alors que la modernisation d’OLG continue de progresser, des fournisseurs de services du secteur privé assumeront les activités courantes de loterie et de jeu en Ontario. Parallèlement, OLG deviendra une entreprise plus allégée, mieux ciblée, responsable de la gestion du marché de la loterie et du jeu qui maintiendra des normes rigoureuses en matière de programmes de jeu responsable.

Présentation d’OLG à la conférence G2E

Le mardi 30 septembre 2014, OLG a fait le point sur son initiative de modernisation lors de la conférence G2E à Las Vegas (Nevada). La séance a présenté, dans les grandes lignes, où en est OLG dans le processus d’approvisionnement et le calendrier qu’elle prévoit pour les prochaines étapes. La présentation ne comprenait pas d’informations qui soient sensiblement différentes de celles qui se trouvent dans les documents d’appel de présélection ou de celles qui ont par ailleurs déjà été rendues publiques.

Pour voir la présentation PowerPoint, cliquez ici..

OLG amorce la phase des demandes de proposition du processus d’approvisionnement portant sur la loterie

OLG a amorcé la dernière phase de son processus d’approvisionnement pour la loterie en émettant une demande de proposition à l’intention des soumissionnaires présélectionnés. La demande de proposition permettra à OLG de sélectionner un fournisseur de service qui assumera les activités courantes du secteur de la loterie en Ontario.

Pour OLG, l’intégrité du processus d’approvisionnement est de la plus haute importance. L’approvisionnement implique de l’information délicate sur le plan commercial. Par conséquent, les détails des documents liés à la demande de proposition et le nom des soumissionnaires présélectionnés ne seront pas rendus publics pendant le déroulement du processus. Il n’y aura pas d’autre communication concernant la demande de proposition tant qu’un fournisseur de service n’aura pas été annoncé.

OLG prévoit annoncer le fournisseur de service sélectionné à l’automne de 2015.

Lire le texte complet de l’annonce.

OLG amorce la phase des demandes de proposition du processus d’approvisionnement portant sur le jeu

OLG a amorcé la prochaine phase de son processus d’approvisionnement en émettant une demande de proposition à l’intention des fournisseurs de services qualifiés choisis pour soumissionner sur le regroupement de zones de jeu de l’Est.

La demande de proposition permettra à OLG de sélectionner un fournisseur de service qui assumera les activités de jeu courantes dans trois zones de jeu. Une zone est actuellement desservie par la salle de machines à sous OLG à Kawartha Downs et une deuxième par le casino OLG à Thousand Islands. La troisième zone, qui inclut la région autour de la ville de Belleville, est l’emplacement possible d’un nouvel établissement de jeu.

Pour OLG, l’intégrité du processus d’approvisionnement est de la plus haute importance. L’approvisionnement implique de l’information délicate sur le plan commercial. Par conséquent, les détails des documents liés à la demande de proposition et le nom des fournisseurs de service présélectionnés ne seront pas rendus publics pendant le déroulement du processus. De plus, il n’y aura pas d’autre communication concernant la demande de proposition tant qu’un soumissionnaire n’aura pas été annoncé.

OLG prévoit annoncer le soumissionnaire sélectionné au début de 2015.

Lire le texte complet de l’annonce.

Le secteur des courses de chevaux de l’Ontario se remet en selle

TORONTO – Le gouvernement de l’Ontario, la Société des loteries et des jeux de l’Ontario (OLG) et la Commission des courses de chevaux (CCO), par l’entremise de sa nouvelle division Ontario Racing (OHR), s’associent pour bâtir un avenir durable pour le secteur des courses de chevaux de l’Ontario.“OLG is pleased to partner with the government, ORC and OHR to build stability in the horse racing industry,” said Philip Olsson, OLG’s Chair of the Board. “Together, we are making progress bringing horse racing into the provincial gaming strategy.”

« OLG est heureuse de s’associer au gouvernement, à la CCO et à l’OHR pour favoriser la stabilité dans le secteur des courses de chevaux », a indiqué Philip Olsson, président du conseil d’OLG. « Ensemble, nous progressons dans l’intégration des courses de chevaux à la stratégie provinciale sur le jeu. »

Selon John Snobelen, membre de l’ancien Comité de transition de l’industrie des courses de chevaux et directeur intérimaire de l’OHR, « Le Plan quinquennal de partenariat pour l’industrie des courses de chevaux du gouvernement constitue une base pour les possibilités de croissance dans le secteur des courses de chevaux en Ontario. » Il a ajouté : « Le travail que nous accomplissons avec le gouvernement provincial et OLG établira un secteur viable et un réseau hors-piste. »

Baux de 5 ans d’OLG pour les hippodromes

Les hippodromes avec salle de machines à sous d’OLG, dates des courses devant public et financement quinquennal en vertu du Plan de partenariat pour l’industrie des courses de chevaux, auront l’option de profiter d’un bail garantie jusqu’en 2019. Cette mesure respecte l’engagement du gouvernement à l’égard du financement stable du secteur des courses de chevaux au cours des cinq prochaines années, conformément au Plan.

Modernisation d’OLG et intégration des courses de chevaux

OLG a ajouté une exigence relative à l’expérience dans le secteur des courses de chevaux dans sa prochaine demande de proposition concernant les exploitants d’établissements de jeu en Ontario.

OLG accroît le soutien au secteur des courses de chevaux de l’Ontario par diverses initiatives de commercialisation, de la recherche et des programmes de jeu responsable. En collaboration avec les établissements de jeu, OLG fera de la publicité et de la promotion croisée de concert avec les hippodromes pour annoncer les courses de chevaux dans la province.

Pour aider davantage le secteur des courses de chevaux, OLG et l’OHR explorent, dans les limites des lois fédérales et provinciales, de nouveaux produits de loterie / de jeu et de pari sur le thème des courses de chevaux. De l’information détaillée sera communiquée à une date ultérieure.

À propos de la Commission des courses de l’Ontario 

La CCO relève du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et aide le Ministère à mettre en œuvre ses orientations stratégiques. L’OHR, division nouvellement formée axée sur le développement du secteur des courses de chevaux, est le principal agent de mise en œuvre du Plan quinquennal de partenariat pour l’industrie des courses de chevaux du gouvernement, entré en vigueur le 1er avril 2014.

À propos de la Société des loteries et des jeux de l’Ontario

OLG est l’organisme provincial responsable des loteries et des établissements de jeu de l’Ontario. Depuis 1975, OLG a versé près de 38 milliards de dollars à la Province et à la population de l’Ontario. Les versements annuels d’OLG à la Province ont contribué au soutien des soins de santé; de l’éducation, de la recherche, de la prévention et du traitement liés au jeu problématique; du sport amateur par l’entremise du programme QUEST FOR GOLD; et des organismes de bienfaisance locaux et provinciaux de l’Ontario.

OLG émet un appel de présélection portant sur le regroupement de zones de jeu du Sud Ouest

OLG poursuit sa modernisation du jeu en Ontario avec l’émission de son quatrième appel de présélection portant sur le jeu. L’appel de présélection lui permettra de présélectionner des fournisseurs de service pour l’exploitation d’activités courantes spécifiques des établissements de jeu situés dans six zones de jeu du Sud-Ouest.

En vertu de l’appel de présélection, les fournisseurs de service intéressés doivent soumettre des propositions pour tout le regroupement de zones de jeu du Sud-Ouest mentionné dans l’appel. Cela signifie que les fournisseurs de service doivent démontrer leur capacité à exploiter les six établissements dans le regroupement de zones de jeu du Sud-Ouest, et non certaines zones de jeu ou certains établissements de jeu contenus dans ce regroupement.

OLG émet ses appels de présélection pour la modernisation du jeu par étapes. Elle a émis ses trois premiers appels de présélection portant sur neuf établissements de jeu le 30 novembre 2012 — un pour la région d’Ottawa, un pour l’Est de l’Ontario et un autre pour le Nord de l’Ontario —, qui ont tous clôturé en mars 2013. OLG évalue actuellement les réponses à ces appels de présélection en vue de sélectionner les fournisseurs de service qui seront admissibles à recevoir les documents liés à la demande de propositions.

OLG émettra des appels de présélection distincts pour le reste des zones de jeu, certaines contenues dans des regroupements de zones de jeu, au cours des prochains mois.

 

Réaction d’OLG à l’examen du vérificateur général

« OLG appuiera l’examen du vérificateur général par tous les moyens dont elle dispose et se réjouit à la perspective de collaborer avec son bureau », a indiqué Rod Phillips, président et chef de la direction.

OLG verse près de 2 milliards de dollars annuellement au gouvernement de l’Ontario. La modernisation augmentera cet apport, ce qui procurera plus de fonds pour les hôpitaux, l’éducation et l’infrastructure communautaire dans la province.

Depuis 1975, les loteries, les casinos dans les complexes de villégiature, les salles de machines à sous OLG et les casinos OLG ont généré plus de 36 milliards de dollars au profit de la Province d’Ontario.

Clôture de l’appel de présélection pour le Nord de l’Ontario

OLG a souligné aujourd’hui la clôture de son appel de présélection pour le regroupement de jeu du Nord de l’Ontario.

En novembre 2012, OLG a lancé sa première vague d’appels de présélection portant sur la modernisation du jeu en Ontario et comprenant un appel de présélection distinct pour la région d’Ottawa, le regroupement de jeu de l’Est de l’Ontario et le regroupement de jeu du Nord de l’Ontario. Le 7 mars 2013, les appels de présélection de la région d’Ottawa et de l’Est de l’Ontario ont clôturé.

OLG procédera maintenant à la vérification diligente des soumissions aux trois appels de présélection et des fournisseurs de service sélectionnés admissibles à recevoir les documents relatifs à la demande de propositions.

En vertu du processus de demande de propositions, les fournisseurs de service présélectionnés pourront proposer la construction d’un nouvel établissement de jeu n’importe où dans une zone de jeu, sous réserve de l’approbation de la municipalité. Toutefois, les soumissionnaires sélectionnés devront travailler avec la municipalité d’accueil sur des aspects particuliers d’un établissement de jeu, notamment l’emplacement privilégié.

Lorsque des zones de jeu ont été regroupées, la proposition d’un fournisseur de service devra porter sur le regroupement entier, et non sur une seule zone de jeu ou un seul établissement de jeu. Cela signifie que les fournisseurs de service devaient démontrer leur capacité à assumer l’exploitation courante de plusieurs établissements.

Au cours des prochains mois, OLG émettra des appels de présélection pour le reste des zones de jeu, certaines contenues dans des regroupements de jeu.

Lire le texte complet de l’annonce.

 

OLG a conclu un accord de principe sur le bail à toutes ses salles de machines à sous

OLG a le plaisir d’annoncer qu’elle a conclu un accord de principe sur le bail concernant ses activités liées aux machines à sous à Flamboro Downs et à Georgian Downs.

OLG avait précédemment annoncé la signature d’un accord de principe portant sur ses activités liées aux machines à sous avec 12 autres titulaires d’établissement. Avec l’annonce d’aujourd’hui, OLG a maintenant conclu un accord de principe avec ses 14 établissements.

OLG a remis au titulaire de l’établissement une lettre d’intention qui énonce les intentions générales et les ententes commerciales, sous réserve des approbations, entre OLG et l’établissement.

« Nous sommes heureux d’avoir conclu un accord de principe sur le bail à toutes nos salles de machines sous », a indiqué Rod Phillips, président et chef de la direction d’OLG. « Nous avons des relations fructueuses de longue date avec les titulaires de nos établissements et nous réjouissons à la perspective de travailler avec eux dans l’avenir. »

OLG espère finaliser les ententes avec les titulaires de tous les établissements d’ici le 25 mars 2013.

OLG conclut un accord de principe sur le bail avec huit établissements de jeu de l’Ontario

OLG a le plaisir d’annoncer qu’elle a conclu un accord de principe sur le bail concernant ses activités liées aux machines à sous avec huit titulaires de ses établissements. Voici la liste de ces hippodromes.

    • Woodbine Racetrack;
    • Mohawk Racetrack;
    • Rideau Carleton Raceway;
    • Hanover Raceway;
    • Woodstock Raceway;
    • Dresden Raceway;
    • Sudbury Downs; and
    • Clinton Raceway.

OLG a remis aux titulaires des établissements une lettre d’intention qui énonce les intentions générales et les ententes commerciales, sous réserve des approbations, entre leur établissement et OLG. Le 21 décembre 2012, OLG a annoncé la signature d’un accord avec Western Fair District Raceway et Kawartha Downs Racetrack.

« Nous avons le plaisir d’annoncer que nous avons conclu un accord de principe sur le bail avec 10 établissements de jeu », a indiqué Rod Phillips, président et chef de la direction d’OLG. « Nous avons des relations fructueuses de longue date avec les titulaires de nos établissements et nous réjouissons à la perspective de travailler avec eux dans l’avenir. »

OLG espère finaliser les ententes avec les titulaires des établissements d’ici le 28 février 2013.

OLG poursuit les discussions relatives aux baux avec les autres titulaires de ses établissements de la province et demeure confiante que ces discussions auront bientôt une issue positive pour tous les établissements.

Élargissement du dialogue sur la modernisation

En 2012, OLG a amorcé le processus de modernisation du secteur de la loterie et du jeu de l’Ontario. Elle a notamment lancé des demandes d’information pour la loterie et le jeu, et deux appels de présélection : un pour la loterie en même temps qu’une série de demandes de propositions portant sur le jeu.

Des discussions importantes sur la modernisation d’OLG ont lieu dans les municipalités de l’Ontario et en ligne dans les médias sociaux. Alors que 2013 commence, OLG veut continuer à participer à cette importante conversation et se montrer la plus ouverte et transparente possible sur le processus de modernisation.

Pour susciter l’intérêt des Ontariens et les informer, OLG a lancé @modern_OLG – un compte Twitter qui fera le point sur l’avancement du processus de modernisation. De plus, grâce à @RodPhillipsOLG, le président et chef de la direction d’OLG, Rod Phillips, twittera ses réflexions sur la modernisation ainsi que sur des initiatives de jeu responsable d’OLG et d’autres sujets importants.

OLG invite tous les Ontariens à prendre part à la conversation et à suivre l’évolution du processus de modernisation sur Twitter.

OLG et le jeu responsable à Toronto

Le 9 novembre 2012, le Bureau de santé publique de Toronto a publié un rapport technique, The Health Impacts of Gambling Expansion in Toronto, portant sur les effets du jeu sur la santé et la prévalence du jeu problématique dans la grande région de Toronto. Le rapport contient aussi des recommandations visant à atténuer les risques associés au jeu. Des spécialistes de l’institut ontarien du jeu problématique du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) ont collaboré avec le personnel du Bureau de santé publique de Toronto à l’examen et à l’évaluation des répercussions de l’ouverture d’un casino à Toronto.

Actuellement, OLG applique un certain nombre d’initiatives de jeu responsable, notamment des communications sur le jeu responsable, des programmes d’autoexclusion soutenu par les Centres de ressources sur le jeu responsable, des analyses de données et la formation au JR obligatoire des employés. OLG améliore constamment son programme Jeu responsable et travaille actuellement à de la nouvelle information sur le jeu responsable destinée aux joueurs et à la population, à la formation accrue des employés, incluant la détection des comportements « alarmants », et à l’examen des heures d’ouverture des établissements de jeu.

Toronto commence les consultations publiques

Pendant tout le mois de janvier, la Ville de Toronto sera à l’écoute de ce que ses résidents pensent de l’arrivée possible d’un nouvel établissement de jeu dans la ville.

La Ville a lancé un processus de consultation visant à recueillir des commentaires, notamment le point de vue et l’opinion de la population, concernant un nouvel établissement de manière générale, l’emplacement possible d’un casino et les éléments dont ils aimeraient que le Conseil tienne compte au moment de prendre une décision.

Les Torontois auront accès à cinq séances de consultation publique. Ils pourront également donner leur avis en ligne.

Pour en savoir plus sur le processus de consultation de la Ville de Toronto, consultez www.toronto.ca/casinoconsultation.

Bâtir un secteur de la loterie novateur et moderne

OLG a débuté aujourd’hui le processus de présélection des fournisseurs de services pour l’exploitation courante de la loterie en Ontario.

Par le biais d’un appel de présélection, les fournisseurs de services potentiels sont invités à démontrer leur expérience relative au secteur de la loterie, y compris :

  • l’élaboration réussie de stratégies de croissance axées sur la clientèle;
  • la capacité à exploiter des entreprises complexes et dynamiques;
  • l’accessibilité aux ressources, aux outils et aux technologies nécessaires pour exploiter une entreprise de loterie viable
  • la capacité à diriger la transition des clients, des détaillants, des employés et des technologies vers un nouveau modèle d’exploitation.

« En modernisant nos activités de loterie, nous en augmenterons l’efficacité, nous offrirons plus d’options de vente de loterie et nous intégrerons au système de nouveaux jeux et de nouvelles innovations, a indiqué Rod Philips, président et chef de la direction d’OLG. Nous voulons faire en sorte que jouer à la loterie soit plus pratique et enthousiasmant pour nos clients. »

Huit millions d’adultes jouent à la loterie chaque année en Ontario. Pourtant, bien que la population ait augmenté de 11 p. cent au cours des dix dernières années, le nombre d’Ontariens qui jouent régulièrement à des jeux de loterie est demeuré le même.

En introduisant de nouvelles technologies et de nouveaux canaux de vente, OLG améliorera l’aspect pratique de la loterie et rendra son expérience plus divertissante. Elle facilitera notamment l’achat de billets de loterie aux caisses dans les supermarchés et les pharmacies. Environ 90 p. cent des adultes de l’Ontario font leurs courses chaque mois au supermarché ou à la pharmacie; cependant, seulement 9 p. cent et 7 p. cent, respectivement, des produits d’exploitation de la loterie d’OLG proviennent de ce type de magasins.

À l’avenir, OLG conservera son rôle de direction, de gestion et de surveillance de la loterie, notamment en établissant une stratégie globale pour la loterie, en gérant le marché par l’approbation de stratégies relatives aux canaux de vente et en approuvant les produits.

OLG continuera aussi de prévenir et d’atténuer les effets du jeu problématique à l’aide de son programme Jeu responsable, reconnu mondialement par le programme de certification de World Lottery Association.

Le regroupement des zones de jeu donnera lieu à de meilleures efficiences dans le système de jeu en Ontario

En mai de cette année, OLG s’est engagée dans un processus de demande d’information portant sur ses activités de jeu en établissement. La demande d’information visait à recueillir l’opinion de fournisseurs de service qualifiés potentiels sur l’exploitation courante du jeu en établissement en Ontario.

« Nous avons reçu plus de 100 réponses en provenance d’un large éventail de promoteurs », a indiqué Rod Phillips, président et chef de la direction d’OLG. « Le processus de demande d’information nous permis de mieux comprendre la complexité du changement que nous apportons comme entreprise. »

Pendant le processus de demande d’information, plusieurs répondants ont indiqué à OLG que le regroupement dans des regroupements de zones de je de certaines des 29 zones de jeu répertoriées l’aiderait à gérer plus efficacement le marché du jeu en Ontario. Ils ont aussi indiqué que cela susciterait pour les fournisseurs de service des occasions de réaliser des synergies de revenus et de coûts en exploitant plusieurs établissements dans une région donnée.

Par conséquent, OLG a annoncé aujourd’hui qu’elle a regroupé huit zones de jeu annoncées antérieurement dans deux regroupements de zones de je, et elle invite les fournisseurs de service intéressés à démontrer leur capacité à exploiter plusieurs établissements dans l’Est et le Nord de l’Ontario.

Il est important de souligner que le regroupement de zones de jeu ne signifie pas que les établissements actuels ou projetés ou que les zones de jeu projetées seraient fusionnés. Cela signifie plutôt qu’un fournisseur de service pourrait exploiter des établissements dans plus d’une zone de jeu.

L’annonce des nouvelles regroupements de zones de jeu a été incluse dans le lancement de trois appels de présélection distincts, un pour la zone de jeu de la région d’Ottawa et un pour chacune des régions regroupées mentionnées ci-dessus.

Les fournisseurs de service qualifiés désireux de soumissionner sur un des deux nouveaux regroupements de zones de je doivent soumettre une proposition pour tout un regroupement de zones de je, et non pour certaines des zones de jeu ou certains des établissements de jeu contenus dans ce regroupement de zones de je.

Pour en savoir plus sur le lancement des appels de présélection d’aujourd’hui, voir le document d’information.

Pour en savoir plus sur l’emplacement des zones de jeu projetées d’OLG, voir la carte des zones de jeu.

Pour en savoir plus sur les zones de jeu, voir La science derrière les zones de jeu d’OLG.

 

Les chefs de police de l’Ontario disent qu’il n’y a pas de lien entre les établissements de jeu et l’augmentation de la criminalité

Selon les nouveaux témoignages vidéo d’un certain nombre de chefs de police de l’Ontario, rien ne permet de penser que la présence d’un casino a augmenté la criminalité depuis vingt ans que le jeu de casino est offert en Ontario.

« Nous entretenons d’excellentes relations avec la salle de machines à sous OLG à Dresden Raceway », a indiqué Dennis Poole, chef de police de la municipalité de Chatham-Kent. « Du point de vue de la police, ce n’est certainement pas un problème, et la municipalité a profité de la présence de la salle de machines à sous à Dresden. Nous recevons en moyenne quelque 20 demandes d’intervention par année à cet établissement, mais ce n’est pas plus que le nombre d’appels moyens pour le centre commercial ou le grand magasin à rayons de notre municipalité. »

Les vidéoclips incluent les déclarations de Jeff Kellner, chef de police de Brantford. M. Kellner rappelle que, avant l’ouverture de l’établissement de jeu dans sa collectivité en 1999, les craintes qu’un établissement de jeu ferait augmenter le taux de criminalité local étaient courantes. Il souligne toutefois que ces inquiétudes ne se sont jamais matérialisées.

« Nous étions préoccupés en tant que service de police », a indiqué M. Kellner. « Mais les répercussions dans leur ensemble, en ce qui a trait à la criminalité, ont été négligeables dans notre collectivité. »

C’est aussi le point de vue de la Police provinciale de l’Ontario (OPP), qui dispense des services de police à l’intérieur de plusieurs établissements de jeu de la province.

« Nous n’avons pas vu d’augmentation de la criminalité », a expliqué Fred Burtucca, surintendant de police en chef, OPP. « En fait, les établissements sont très bien gérés. Nous avons des liens très étroits avec le personnel de surveillance et de sécurité de l’établissement et nous sommes capables de réagir immédiatement, car nous sommes là, dès qu’un incident se produit. »

La Ville de Toronto publie des rapports portant sur un nouvel établissement de jeu dans la région du Grand Toronto

Aujourd’hui, la Ville de Toronto a publié deux rapports portant sur les avantages et un examen relatifs à l’établissement d’un centre de divertissement et de jeu intégré à Toronto.

« Les deux rapports préparés par le bureau du directeur général de la Ville et par Ernst & Young confirment que l’établissement d’un centre de divertissement et de jeu intégré à Toronto créerait des milliers d’emplois et produirait des dizaines de millions de dollars en revenus », a indiqué Rod Phillips, président et chef de la direction d’OLG. « La prochaine étape nécessaire, ce sont des consultations publiques, et nous sommes heureux qu’elle aient été recommandées. Depuis le début, OLG a clairement indiqué qu’elle irait de l’avant uniquement avec les municipalités qui veulent accueillir un établissement. Jusqu’à présent, 36 autres collectivités ont exprimé leur intérêt à continuer d’accueillir un établissement ou à devenir une nouvelle collectivité d’accueil. »

Vous pouvez prendre connaissance, en anglais seulement, du rapport du directeur général de la Ville de Toronto et du rapport d’Ernst & Young sur le site Web de la Ville de Toronto.

La science derrière les Zones de jeu d’OLG

Dans le cadre de son Plan de modernisation, OLG a répertorié 29 Zones de jeu où étaient situés les établissements de jeu existants et où pourraient être situés les nouveaux. Les Zones de jeu sont des lieux géographiques où les fournisseurs réglementés du secteur privé seront autorisés à exploiter un seul établissement de jeu, sous réserve des autorisations.

Les Zones de jeu contribueront à ce que les 29 établissements de jeu soient situés à des endroits de la province qui rapprocheront le divertissement par le jeu des clients tout en assurant que les établissements ne se livrent pas une concurrence directe.

Les Zones de jeu ne sont pas que des lignes sur une carte. Elles sont le résultat d’une étude visant à déterminer les meilleurs emplacements pour le jeu en Ontario. OLG a examiné les caractéristiques (âge, sexe, revenu, etc.) de ses clients et les données de son programme Récompenses du Cercle des gagnants, et a analysé cette information à l’aide d’un modèle gravitaire en vue de déterminer les Zones de jeu.

Mis au point au départ par Dr David Huff à l’University of Texas dans les années 1970, le modèle gravitaire est une approche commune qu’utilisent des détaillants du monde entier pour déterminer l’emplacement optimal des magasins. Le modèle prédit la probabilité qu’un client se rende à un établissement donné en raison de son attractivité, de la distance à parcourir pour s’y rendre et de la distance et de l’attractivité des établissements concurrents.

Les limites finales des Zones de jeu pourraient être modifiées en raison des besoins d’information locaux que recevra OLG pendant son processus d’approvisionnement.

Les centres de bingo revitalisés offriront une version électronique des jeux populaires

OLG s’associe avec l’Ontario Charitable Gaming Association (OCGA) et la Commercial Gaming Association of Ontario (CGAO) pour revitaliser le secteur du bingo et du jeu de bienfaisance en Ontario.

Afin de compléter le bingo sur papier et les autres jeux traditionnels, OLG utilise une technologie moderne afin d’élaborer et d’introduire de nouveaux produits pour créer une expérience de bingo plus stimulante et attirer de nouveaux joueurs dans les centres de bingo de bienfaisance de la province.

Les nouveaux produits offerts comprendront : le bingo électronique, des distributeurs de billets à languettes, des jeux Instant électroniques, le bingo à tirage rapide et le bingo électronique de type Shutterboard.

Après huit ans d’activités, l’initiative devrait rapporter quelque 475 millions de dollars en financement aux organismes de bienfaisance de l’Ontario qui en ont bien besoin, tout en aidant à maintenir des centaines d’emplois à temps partiel.

Jusqu’à présent, l’initiative a été mise en œuvre avec succès dans six centres de bingo en Ontario. Ensemble, ces centres ont recueilli plus de 43 millions de dollars afin de venir en aide à plus de 500 organismes de bienfaisance régionaux – notamment, des groupes dédiés aux enfants et des organismes environnementaux et de santé.

En juillet, Boardwalk Gaming Centre Sudbury, un des six centres de bingo initiaux, a été le premier à atteindre le montant de 10 millions de dollars. La capacité accrue d’attirer des clients profite aux 98 organismes communautaires qui organisent des collectes de fonds dans cet établissement.

Un de ces organismes est la Banque d’Aliments Sudbury Food Bank. Grâce à son partenariat lié au jeu de bienfaisance avec Boardwalk Gaming Centre, la Banque d’Aliments Sudbury Food Bank est en mesure de fournir plus d’un million d’articles alimentaires annuellement aux personnes et aux familles qui ont besoin de soutien dans la région de Sudbury.

OLG a lancé récemment une campagne de sensibilisation du public comprenant des annonces dans les journaux et à la radio afin d’informer les Ontariens au sujet de ses plans visant à revitaliser le secteur du bingo et du jeu de bienfaisance.

Promotion de la sensibilisation au jeu responsable

En application de son programme Jeu responsable solide et novateur, OLG lance pour la troisième année la promotion sur kiosque « C’est payant de savoir ». Des kiosques interactifs seront installés dans les établissements de jeu de la province. Les joueurs y apprendront comment fonctionnent les jeux d’OLG et seront encouragés à adopter des habitudes de jeu sensées.

Le programme comporte un jeu-questionnaire sur le jeu responsable. Toutes les personnes qui y participent, quel que soit leur score, participent au tirage d’un Grand prix (une carte-cadeau maison et loisir de 500 $) tenu à chaque établissement de jeu. La promotion de cette année se déroulera de septembre à janvier.

Les résultats de la campagne de l’an dernier ont été remarquables et les commentaires des consommateurs et des participants ont été positifs. Pendant les 88 jours de la promotion, plus de 46 000 joueurs ont vécu l’expérience à l’écran tactile.

OLG a été reconnue par la World Lottery Association, qui lui a attribué l’accréditation la plus élevée pour l’excellence de ses programmes de jeu responsable. Alors que le secteur de la loterie et du jeu de la province se transforme en se modernisant, OLG continuera de se concentrer davantage sur la prévention et l’atténuation du jeu problématique, notamment en informant les joueurs, en encourageant de saines habitudes de jeu et en soutenant les joueurs qui éprouvent des problèmes de jeu.

Alors qu’il prenait la parole à l’assemblée générale annuelle d’Ontario Problem Gambling Research le 5 septembre 2012, Rod Phillips, Président et chef de la direction, a réitéré l’engagement d’OLG à l’égard du jeu responsable pour la future OLG.

« Nous devons continuer d’intégrer le jeu responsable à la culture », a indiqué M. Phillips. « Nous inclurons tous les détails relatifs au jeu responsable dans nos contrats avec les futurs fournisseurs de services et nous assurerons qu’ils respectent ces exigences. »

Comme le précise le rapport intitulé “ Modernisation de la loterie et du jeu en Ontario”, OLG exigera des exploitants des canaux de loterie et des établissements de jeu de dépasser les normes de conformité à la réglementation. De plus, OLG fournira aux exploitants un appui stratégique et tactique, des évaluations du rendement, des programmes incitatifs et des plans d’amélioration.