La science derrière les Zones de jeu d’OLG

Dans le cadre de son Plan de modernisation, OLG a répertorié 29 Zones de jeu où étaient situés les établissements de jeu existants et où pourraient être situés les nouveaux. Les Zones de jeu sont des lieux géographiques où les fournisseurs réglementés du secteur privé seront autorisés à exploiter un seul établissement de jeu, sous réserve des autorisations.

Les Zones de jeu contribueront à ce que les 29 établissements de jeu soient situés à des endroits de la province qui rapprocheront le divertissement par le jeu des clients tout en assurant que les établissements ne se livrent pas une concurrence directe.

Les Zones de jeu ne sont pas que des lignes sur une carte. Elles sont le résultat d’une étude visant à déterminer les meilleurs emplacements pour le jeu en Ontario. OLG a examiné les caractéristiques (âge, sexe, revenu, etc.) de ses clients et les données de son programme Récompenses du Cercle des gagnants, et a analysé cette information à l’aide d’un modèle gravitaire en vue de déterminer les Zones de jeu.

Mis au point au départ par Dr David Huff à l’University of Texas dans les années 1970, le modèle gravitaire est une approche commune qu’utilisent des détaillants du monde entier pour déterminer l’emplacement optimal des magasins. Le modèle prédit la probabilité qu’un client se rende à un établissement donné en raison de son attractivité, de la distance à parcourir pour s’y rendre et de la distance et de l’attractivité des établissements concurrents.

Les limites finales des Zones de jeu pourraient être modifiées en raison des besoins d’information locaux que recevra OLG pendant son processus d’approvisionnement.