Déclaration d’OLG sur le conflit de travail à la salle de machines à sous à Woodbine Racetrack

Toronto, le 14 juillet 2017 – OLG et l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) ne sont pas parvenues à conclure une convention collective pour les employés de la salle de jeu de Woodbine avant l’échéance de 0 h 01 le 14 juillet 2017 après laquelle une grève ou un lock-out est légal.

OLG respecte le processus de négociation collective et traite ses employés de manière juste et respectueuse. Nous sommes en tout temps ouverts aux discussions avec l’AFPC pour résoudre les différends.

OLG a soumis des propositions concernant les salaires et les montants forfaitaires qui étaient justes et raisonnables et est prête à présenter ce qu’elle a offert à un arbitre.

La salle de machines à sous à Woodbine Racetrack demeurera ouverte tous les jours, 24 heures sur 24, ce qui permettra à OLG de continuer à fournir des contributions à la Province et à la population de l’Ontario pour d’importantes priorités comme les soins de santé, l’éducation, le sport amateur et les organismes de bienfaisance.

Nouvelles précédent

July 20, 2017

UN BILLET GAGNANT DE 100 000 $ NON RÉCLAMÉ À THUNDER BAY

Nouvelles suivant

July 11, 2017

OLG CONFIRME LE SOUMISSIONNAIRE PRIVILÉGIÉ POUR LE CENTRE DE DIVERTISSEMENT À NIAGARA FALLS