Document d’information Demandes de propositions portant sur les regroupements de zones de jeu du Nord et du Sud-Ouest

Regroupement de zones de jeu Zone de jeu Établissement de jeu OLG existant Collectivité d’accueil
Nord N1 Salle de machines à sous OLG à Sudbury Downs Sudbury
N2 Casino OLG à Sault Ste. Marie Sault Ste. Marie
N3 Casino OLG à Thunder Bay Thunder Bay
N4 Nouvel établissement projeté Région de Kenora
N5 Nouvel établissement projeté North Bay
Sud-Ouest SO3 Salle de machines à sous OLG à Woodstock Raceway Woodstock
SO4 Salle de machines à sous OLG à Western Fair District London
SO5 Salle de machines à sous OLG à Clinton Raceway Central Huron
SO6 Salle de machines à sous OLG à Dresden Raceway Chatham-Kent
SO7 Salle de machines à sous OLG à Hanover Raceway Hanover
SO8 Casino OLG à Point Edward Point Edward
Pour en savoir plus sur le processus d’approvisionnement d’OLG en lien avec la modernisation de la loterie et du jeu, notamment les cartes des zones de jeu, allez à : http://corporate.olg.ca/modernizing-lottery-and-gaming-in-ontario-project-status/?lang=fr

Modernisation d’OLG

En juillet 2010, le gouvernement de l’Ontario a demandé à OLG d’effectuer un examen stratégique complet du réseau de distribution de la loterie ainsi que des établissements de jeu. L’examen a donné lieu à la présentation au gouvernement d’un rapport intitulé Modernisation de la loterie et du jeu en Ontario. En mars 2012, OLG a fait connaître son plan de modernisation. OLG fait participer le secteur privé à l’élaboration d’un nouveau modèle pour la loterie et le jeu en Ontario. La modernisation d’OLG accroîtra la participation du secteur privé dans le secteur du jeu, ce qui assurera de meilleures efficiences, car :
  • Les fournisseurs de services pourront se concentrer sur la prestation de certaines activités courantes alors qu’OLG conserve son contrôle et sa responsabilité;
  • Pour la plupart, les coûts en capital liés à l’expansion, à l’amélioration et à l’entretien des établissements de jeu seront assumés par le secteur privé, et non par le gouvernement.
Grâce à la modernisation, OLG :
  • S’orientera davantage vers les clients;
  • Accroîtra la prestation des activités courantes de la loterie et du jeu par le secteur privé réglementé;
  • Renouvellera son rôle en matière d’exploitation et de gestion de la loterie et du jeu.
En vertu des dispositions de l'alinéa 207 (1) (a) du Code criminel du Canada, seule OLG (à titre de mandataire de la Province) est autorisée à exploiter et à gérer le jeu en Ontario. C’est pourquoi elle conservera son rôle d’exploitation et de gestion, et continuera de diriger la prestation du jeu et de la loterie en Ontario. Alors que les fournisseurs de services seront responsables de certaines activités de loterie et de jeu courantes, OLG continuera :
  • D’exploiter et de gérer la loterie et le jeu;
  • D’exiger la conformité aux règlements applicables établis par la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO);
  • D’être propriétaire de l’information clé des joueurs;
  • D’appliquer les normes de son programme Jeu responsable par l’entremise du fournisseur de services, notamment le programme d’autoexclusion;
  • De distribuer aux municipalités d’accueil les paiements prévus à la convention de redevances aux municipalités.
Lorsque la modernisation sera entièrement achevée, elle procura des revenus supplémentaires à la Province en soutien des services indispensables, comme les soins de santé et l’éducation, sur lesquels comptent les Ontariens. Parallèlement, l’Ontario conservera sa place de chef de file nord-américain en matière de jeu responsable et de soutien à la recherche, à la prévention et au traitement liés au jeu problématique.

Processus d’approvisionnement pour le jeu d’OLG

La modernisation représente une vaste transformation d’une société de la Couronne. Le plan est ambitieux et complexe, et la modernisation se poursuit. Le processus d’approvisionnement lié à la modernisation d’OLG débouchera sur la signature de contrats à long terme avec des fournisseurs de services. OLG doit faire preuve de diligence raisonnable afin de sélectionner des fournisseurs de services parmi les soumissionnaires les meilleurs et les plus qualifiés. Depuis son lancement, la modernisation a évolué en réponse à une consultation auprès de spécialistes du secteur par l’entremise de processus de demande d’information et d’appel de présélection, à la collaboration avec des municipalités de l’Ontario et à des ajustements de politiques gouvernementales. Progrès d’OLG
  • Achèvement d’un processus de demande d’information portant sur la loterie et le jeu en établissement.
  • Achèvement d’un processus d’appel de présélection portant sur la loterie et le jeu en établissement.
  • Sélection d’un fournisseur de services pour le jeu en ligne et lancement de PlayOLG.
  • Lancement de la revitalisation du jeu de bienfaisance.
  • Lancement du processus de demande de propositions portant sur le jeu et la loterie — tout en continuant de procurer des revenus stables au gouvernement et aux collectivités.
Le 9 septembre 2015, OLG a annoncé qu’elle avait sélectionné Ontario Gaming East LP comme fournisseur de services pour le regroupement de zones de jeu de l’Est. OLG s’attend à ce que le fournisseur de services prenne en charge certaines activités courantes du casino OLG à Thousand Islands et de la salle de machines à sous OLG à Kawartha Downs au début de 2016.

Qu’est-ce qu’un appel de présélection?

Un appel de présélection aide OLG à circonscrire les compétences et les capacités des fournisseurs de services potentiels. Par l’entremise d’un système de soumission publique (MERXMC), les soumissionnaires intéressés sont invités à soumettre de l’information sur leurs caractéristiques et leurs capacités financières et techniques, notamment la preuve de la participation réussie à des projets similaires. De plus, ils sont invités à fournir de l’information sur toute relation et toute interaction avec les Premières Nations ou les communautés des Premières Nations. Les soumissionnaires intéressés doivent être inscrits ou avoir soumis une demande d’inscription auprès de la CAJO. Le processus d’appel de présélection permettra à OLG de cibler les soumissionnaires qualifiés admissibles à recevoir les documents liés à la demande de propositions — prochaine étape du processus d’approvisionnement d’OLG.

Qu’est-ce qu’une demande de propositions?

À l’étape de la demande de propositions, les fournisseurs présélectionnés ont la possibilité de soumissionner sur un produit ou un service donné au moyen d’un processus d’approvisionnement concurrentiel et transparent. La demande de propositions est transmise uniquement aux fournisseurs présélectionnés à l’étape de l’appel de présélection. À l’issue du processus de demande de propositions, OLG sélectionnera un fournisseur de services pour chaque regroupement de zones de jeu, sous réserve des conditions de clôture habituelles et dans l’attente de la signature de l’entente d’exploitation et de services des casinos (EESC).

Qu’est-ce qu’une zone de jeu?

En vue de gérer efficacement le marché du jeu en Ontario, OLG a répertorié des zones de jeu où les établissements de jeu existants ou nouveaux seraient permis, sous réserve des approbations des autorités municipales et du gouvernement provincial. Les zones de jeu sont des lieux géographiques où des fournisseurs de services qualifiés seront autorisés à exploiter un seul établissement de jeu. L’emplacement et la délimitation de ces zones de jeu visent à assurer la durabilité et l’efficience du marché du jeu en Ontario. Les limites des zones de jeu de la province ont été établies à l’aide d’un modèle gravitaire, outil commercial utilisé couramment pour modéliser l’offre et la demande dans un secteur géographique donné. Le modèle gravitaire a examiné des facteurs en vue de déterminer les secteurs où la demande des clients pour un établissement de jeu était maximale. Voici ces facteurs.
  • Proximité d’une zone de jeu par rapport à d’autres zones de jeu et établissements de jeu.
  • Proximité d’une zone de jeu par rapport aux clients existants et aux clients potentiels.
  • Distance qu’un client est prêt à parcourir pour se rendre à un établissement de jeu.
À l’intérieur de chaque zone de jeu, les fournisseurs de services seront autorisés à exploiter et peut-être agrandir l’établissement existant, à établir un nouvel établissement s’il n’en existe pas déjà, ou à déplacer l’établissement existant dans les limites de la zone de jeu, sous réserve des autorisations pertinentes. Un seul établissement de jeu sera permis dans chaque zone de jeu.

Qu’est-ce qu’un regroupement de zones de jeu?

Pour lui permettre de gérer plus efficacement le marché du jeu en Ontario, OLG a réuni certaines des zones de jeu dans des regroupements de zones de jeu. Chaque regroupement de zones de jeu procure une occasion distincte de soumissionner. Par conséquent, pour certains appels de présélection, les fournisseurs de services éventuels sont invités à démontrer leur capacité à exploiter plusieurs établissements dans une région donnée ou une région géographique donnée de la province. Les regroupements de zones de jeu visent à susciter, pour les fournisseurs de services, des occasions d’accroître leur efficience en exploitant plusieurs établissements dans une région donnée. Il y a actuellement sept regroupements de zones de jeu en Ontario, soit les regroupements d’Ottawa, de l’Est, du Nord, du Sud-Ouest, de l’Ouest de la région du Grand Toronto, du Centre et de la région du Grand Toronto.

Quelles sont les prochaines étapes pour les regroupements de zones de jeu restants?

OLG prévoit émettre des demandes de propositions portant sur d’autres regroupements de zones de jeu au cours des prochains mois. Les soumissionnaires intéressés qui auront été présélectionnés par ce processus seront invités à participer à l’étape de la demande de propositions du processus d’approvisionnement. C’est à même ce groupe que sera sélectionné le fournisseur de services pour le regroupement de zones de jeu applicable

Les collectivités et la modernisation d’OLG

Le choix des municipalités et des collectivités est un élément important de la modernisation d’OLG. OLG établira des établissements de jeu uniquement là où le conseil municipal ou le conseil de bande d’une Première Nation ont donné leur appui. OLG a toujours dit clairement qu’elle respectera la décision d’une municipalité ou d’un conseil de bande à propos d’un nouveau casino ou de l’agrandissement d’un casino. En ce qui a trait aux établissements de jeu, OLG a adopté une démarche cohérente par rapport aux municipalités d’accueil et aux réserves d’accueil existantes ou éventuelles en Ontario. Le conseil municipal ou le conseil de bande adoptent une résolution confirmant leur intérêt à accueillir un établissement de jeu. Si un conseil municipal ou un conseil de bande a inclus des conditions dans sa résolution portant sur le jeu dans sa collectivité, comme des restrictions sur le déplacement ou l’agrandissement d’un établissement de jeu, OLG s’assurera que les fournisseurs de services connaissent ces conditions pendant la phase de la demande de propositions du processus d’approvisionnement. OLG travaille avec le conseil municipal ou le conseil de bande et le fournisseur de services sélectionné au choix de l’emplacement d’un nouvel établissement de jeu, s’il y en a un de proposé et d’autorisé. Comme cela a toujours été le cas, l’ajout de jeux sur table à un établissement de jeu qui n’en compte aucun, la relocalisation d’un établissement de jeu existant ou la construction d’un nouvel établissement de jeu ne peuvent aller de l’avant que si le conseil municipal ou le conseil de bande y a consenti et si une analyse de rentabilité viable a été présentée par un fournisseur de services, et approuvée par la suite par OLG. Tout nouvel établissement de jeu, toute introduction de jeux sur table à un établissement de jeu qui n’en compte aucun ou toute relocalisation proposée d’un établissement de jeu existant sont soumis à l’approbation finale du gouvernement de l’Ontario.

Intégration des courses de chevaux

OLG travaille avec le secteur des courses de chevaux et le gouvernement de l’Ontario à jeter les bases de la viabilité du secteur des courses de chevaux en Ontario. L’intégration des courses de chevaux fait partie de la modernisation et est incluse dans le mandat que le gouvernement de l’Ontario a confié à OLG. OLG travaille avec le secteur des courses de chevaux en vue :
  • D’établir un modèle d’affaires pour l’intégration, axé sur la stabilité;
  • De soumettre des avis au gouvernement et d’appuyer les modifications législatives;
  • D’établir des partenariats avec le secteur afin d’optimiser la marque et de sensibiliser le public aux courses de chevaux;
  • De développer, d’examiner et d’évaluer de nouveaux produits de loterie et de jeu sur le thème des courses de chevaux
OLG fournit également du soutien provincial en partageant son savoir-faire, aide à orienter le secteur vers l’adoption d’un programme de jeu responsable et a recruté un vice-président principal, responsable de l’intégration des courses de chevaux. Assurer un avenir solide aux courses de chevaux est prioritaire pour OLG et constitue un élément clé de la modernisation. Des représentants du secteur des courses de chevaux, du gouvernement de l’Ontario et des organismes de la Couronne unissent leurs forces pour soutenir la viabilité du secteur. OLG a également inclus des critères relatifs aux courses de chevaux dans les demandes de propositions portant sur les regroupements de zones de jeu du Nord et du Sud-Ouest. Avenir des établissements de jeu OLG dans les hippodromes OLG continue de collaborer étroitement avec les hippodromes en vue de la signature d’ententes sur les baux. OLG a récemment signé deux baux à long terme avec Woodbine Entertainment Group pour Woodbine Racetrack. Woodbine est l’hippodrome le plus important de l’Ontario et sa salle de jeu est l’une des plus achalandées de la province. Rôle de direction et de gestion d’OLG OLG conservera son rôle de direction et de gestion du jeu en Ontario. Pour jouer ce rôle, OLG conservera la maîtrise de la loterie et du jeu, mais attendra du fournisseur de services qu’il fournisse plusieurs des services liés aux activités courantes de la loterie et du jeu. Meilleur programme de jeu responsable du monde OLG continuera de collaborer à la stratégie de lutte contre le jeu problématique de la Province afin de contribuer à la prévention et à l’atténuation du jeu problématique au moyen de son programme Jeu responsable, à qui la World Lottery Association a accordé la première place mondiale en 2014. OLG exigera également des fournisseurs de services qu’ils appliquent les normes de jeu responsable qu’elle a élaborées.

Un processus d’approvisionnement concurrentiel

OLG applique les directives en matière d’approvisionnement du gouvernement de l’Ontario pour s’assurer que le processus est équitable et concurrentiel. OLG a confié à un surveillant de l’équité impartial le mandat de superviser l’intégrité et l’équité de tout le processus d’approvisionnement.

Available in English

-30-

www.OLG.ca

Information : Relations avec les médias, OLG 1-888-946-6716

Nouvelles précédent

November 23, 2015

OLG ÉMET DES DEMANDES DE PROPOSITIONS PORTANT SUR LES REGROUPEMENTS DE ZONES DE JEU DU NORD ET DU SUD-OUEST

Nouvelles suivant

November 9, 2015

LOTTARIO A ÉTÉ AMÉLIORÉ : AUGMENTATION PLUS RAPIDE DU GROS LOT, NOUVEAUX LOTS ET MEILLEURES PROBABILITÉS