DOCUMENT D’INFORMATION – AMÉLIORATION DU JEU EN ÉTABLISSEMENT

Dans le rapport intitulé Modernisation de la loterie et du jeu en Ontario présenté au ministre des Finances, OLG propose de transformer la loterie et le jeu en Ontario dans le but de moderniser le système et de créer des emplois. En modernisant la loterie et le jeu, si l’on compte les initiatives déjà en cours, OLG fera en 2017 une contribution supplémentaire de 1,3 milliard de dollars par année destinée aux priorités publiques clés, stimulera l’injection de 3 milliards de dollars en nouvelles dépenses en immobilisations du secteur privé dans la province et aidera à créer quelque 2 300 nouveaux emplois nets dans l’ensemble de la province et, selon les estimations, 4 000 emplois dans les secteurs de l’hébergement, des hôtels, des restaurants, du divertissement et des commerces de détail. Le rapport fait trois recommandations principales, assujetties à l’approbation gouvernementale, pour réformer l’industrie de la loterie et du jeu en Ontario : • s’orienter davantage vers les clients; • accroître la prestation de la loterie et du jeu par le secteur privé réglementé; • renouveler le rôle d’OLG en matière de surveillance de la loterie et du jeu. Le jeu plaît aux Ontariens. L’an dernier, plus de 2,7 millions de clients ont visité des établissements OLG. Nos clients sont intéressés à du divertissement sûr et amusant dont l’emplacement est pratique. Au départ, OLG concentrait l’expansion de ses activités de jeu en établissement sur les endroits proches de la frontière américaine afin d’attirer des clients des États-Unis. Depuis 2002, le nombre de visites des États-Unis a diminué considérablement, passant de 23 millions à 7 millions par année en 2011. Concurremment, bon nombre de collectivités américaines frontalières ont ouvert leurs propres établissements de jeu. L’une des principales recommandations consiste à améliorer les activités de jeu dans les établissements traditionnels d’OLG afin qu’elles soient mieux alignées sur les intérêts des clients. Les consultations menées par OLG auprès de ses partenaires en 2011 ont révélé que, selon ces derniers, le marché et les clients devraient déterminer l’avenir du jeu. L’expansion ou la fermeture d’établissements devraient être dictée par le niveau d’intérêt de la clientèle. Les partenaires suggèrent également à OLG de profiter de l’expertise du secteur privé, en particulier pour réduire le fardeau des investissements en capital porté par le gouvernement et les contribuables. Pour transformer ses activités de manière responsable, il est recommandé qu’OLG élargisse la participation du secteur privé afin de moderniser l’industrie de la loterie et du jeu. OLG permettrait ainsi à des fournisseurs du secteur privé de se charger de l’exploitation quotidienne des établissements, tout en augmentant le profit pour la Province et en maintenant des normes en matière de jeu responsable et en conservant le contrôle et la surveillance des activités. Les établissements d’OLG qui requièrent des améliorations des immobilisations comptent actuellement sur les fonds publics pour ce faire. À l’heure actuelle, l’infrastructure existante d’OLG nécessite un investissement de 1 milliard de dollars seulement pour maintenir les activités actuelles. Historiquement, l’emplacement et la taille de tous les établissements sont déterminés en fonction de priorités qui ne sont pas toujours liées à l’intérêt des clients. Le rapport recommande que le secteur privé joue un rôle accru dans la prestation efficiente et efficace de produits de casino, de jeu et de loterie, tout en maintenant un contrôle gouvernemental et la surveillance des activités par OLG. Cela serait réalisé par l’établissement de zones de jeu. Le secteur privé pourrait participer à un processus d’approvisionnement juste et ouvert en vue de l’obtention du droit d’exploitation dans une zone en particulier. Alors qu’OLG s’oriente vers un transfert de l’exploitation courante des établissements au secteur privé, les employés directs actuels d’OLG pourraient avoir l'option de travailler dans les établissements à exploitation privée. Une fois des zones de jeu établies, la meilleure combinaison de jeux offerts pour une région sera déterminée. Les nouveaux établissements devraient faire l’objet d’une surveillance adéquate et être assujettis à des normes en matière de jeu responsable, en plus de devoir être approuvés par OLG, le ministre et les municipalités. Le secteur privé pourrait également acheter des actifs nécessaires aux activités. Les investissements en capital futurs seraient faits par le secteur privé. Cela pourrait créer une conjoncture favorable à de nouveaux investissements privés en immobilisations de quelque 3 milliards de dollars dans les collectivités de l’Ontario. (Available in English) Pour de plus amples renseignements : Relations avec les médias, OLG 1.888.946.6716, www.OLG.ca

Nouvelles précédent

March 12, 2012

DOCUMENT D’INFORMATION – AMÉLIORATION DES ACTIVITÉS DE LA LOTERIE

Nouvelles suivant

March 12, 2012

DOCUMENT D’INFORMATION – LES CLIENTS D’OLG : QUI SONT-ILS?