DOCUMENT D’INFORMATION – LE JEU AU CANADA

Dans le rapport intitulé Modernisation de la loterie et du jeu en Ontario présenté au ministre des Finances, OLG propose de transformer la loterie et le jeu en Ontario dans le but de moderniser le système et de créer des emplois. En modernisant la loterie et le jeu, si l’on compte les initiatives déjà en cours, OLG fera en 2017 une contribution supplémentaire de 1,3 milliard de dollars par année destinée aux priorités publiques clés, stimulera l’injection de 3 milliards de dollars en nouvelles dépenses en immobilisations du secteur privé dans la province et aidera à créer quelque 2 300 nouveaux emplois nets dans l’ensemble de la province et, selon les estimations, 4 000 emplois dans les secteurs de l’hébergement, des hôtels, des restaurants, du divertissement et des commerces de détail. Beaucoup d’autres sociétés de loterie canadiennes ont accru la participation du secteur privé dans la loterie et le jeu. En voici des exemples. Colombie-Britannique Depuis 1998, des exploitants privés détiennent et exploitent les casinos en Colombie-Britannique. British Columbia Lottery Corporation (BCLC) décide de l’emplacement des établissements de jeu. Elle est propriétaire des jeux et du système de gestion des jeux ainsi que du programme de fidélisation. BCLC collabore avec le secteur privé afin de déceler où et comment se manifesteront les occasions relatives au jeu. Des fournisseurs du secteur privé financent les établissements et exploitent les casinos. Alberta Depuis 1980, des exploitants privés détiennent et exploitent les casinos en Alberta. Les machines à sous sont achetées par AGLC, qui en est propriétaire. Le fournisseur de services est propriétaire de tous les autres biens. AGLC contrôle le réseau de machines à sous au moyen d’un système de surveillance à distance. Nouvelle-Écosse Depuis 1995, des exploitants privés détiennent et exploitent les deux casinos « destination » de Nouvelle-Écosse. Tous les biens (biens de jeu et autres) sont achetés par le fournisseur de services, qui en est propriétaire; cependant, la propriété de tous les biens revient à NSGC au terme du contrat. Nouveau-Brunswick Le premier casino « destination » du Nouveau-Brunswick a ouvert ses portes en mai 2010. Tous les biens (biens de jeu et autres) sont achetés par le fournisseur de services, qui en est propriétaire. (Available in English) Pour de plus amples renseignements : Relations avec les médias, OLG 1.888.946.6716, www.OLG.ca

Nouvelles précédent

March 12, 2012

DOCUMENT D’INFORMATION – LES CLIENTS D’OLG : QUI SONT-ILS?