Changements à OLG

Pourquoi moderniser?

Nous développons notre entreprise afin qu’elle devienne plus efficiente et plus novatrice, et qu’elle augmente son apport à la province.

Apprenez-en plus sur la modernisation

Depuis 1975, OLG procure du divertissement par la loterie et le jeu très populaire qui profite à la Province de l’Ontario, à ses collectivités et à sa population. Toutefois, au cours des 30 dernières années, le profil démographique de la population a changé, ainsi que les habitudes d’achat. Le choix global de jeux est plus accessible — particulièrement en ligne. Dans le même temps, le nombre de clients américains a diminué. Tous ces changements menacent à long terme le secteur et son apport à la province.

Apprenez-en plus sur la modernisation

Quatre raisons pour la modernisation d’OLG

Avancées technologiques

Internet a ouvert un important marché pour le jeu en ligne. Les Ontariens dépensent au moins 400 millions de dollars par année sur des sites Web de jeu non réglementés en Ontario, ce qui se traduit par une perte de revenus pour la Province.

Changements des habitudes d’achat

La technologie des terminaux actuels d’OLG limite où les billets de loterie peuvent être vendus et ne reflète pas entièrement toutes les tendances actuelles en matière d’achat. La majorité des adultes ontariens de moins de 45 ans fréquentent les supermarchés, les grandes surfaces et les grands commerces de détail, mais la plupart des terminaux de loterie sont situés dans des dépanneurs.

Changements démographiques

Environ 88 pour cent des produits d’exploitation des établissements de jeu traditionnels proviennent des machines à sous, qui ne suscitent qu’un intérêt limité auprès des joueurs de moins de 45 ans. Sans de nouveaux investissements et l’innovation, la demande pour le jeu aux machines à sous ne devrait pas augmenter dans les établissements actuels, et elle devrait stagner au cours des prochaines années.

Diminution du nombre de clients provenant des États-Unis

Sur une période de 10 ans, les profits tirés des établissements de jeu proches de la frontière américaine ont baissé de 800 millions de dollars en 2001 à 100 millions de dollars en 2011. De plus, les produits provenant du jeu stagnent en raison de la concurrence des casinos de l’État de New York, de Detroit, de Buffalo, de Cleveland, du nord du Michigan et de Chicago.

Policiers à cheval

Protection de l’intérêt public

Lorsque l’intérêt public doit être protégé, la présence du gouvernement est importante. Par conséquent, OLG aura établi des normes relatives à l’accès, à l’intégrité, à la sécurité et au jeu responsable.

En collaboration avec la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) et la Police provinciale de l’Ontario, OLG continuera de s’assurer que toutes les activités sont entièrement conformes à la loi, particulièrement dans des domaines comme le blanchiment d’argent, les enquêtes, la fraude et la collusion.